fbpx

Créer un site internet, les questions à se poser

Créer un site internet : Les questions à se poser

C’est clair, il vous faut un site internet ! C’est décidé vous allez vous lancer !
Avant de créer votre propre site internet, posez vous certaines questions capitales afin d’atteindre vos objectifs.

Pourquoi voulez-vous un site internet ?

C’est la première question que vous devez vous poser.
Voulez-vous fédérer vos adhérents/clients ? En acquérir de nouveaux ?
Animer votre communauté d’adhérents, les renseigner ?
Avez-vous besoin d’un site vitrine ou d’un site e-commerce ?

Qui sera en charge du site internet ?

Des mises à jour techniques ou des articles à actualiser ou réaliser ?
ou Qui sera le relai avec l’agence ou le prestataire, qui réalisera l’outil si vous ne le faite pas en interne…

Quel nom de domaine ?

Quel nom de domaine désirez-vous acheter ? Certains noms sont déjà pris ou une entreprise est déjà propriétaire d’un nom similaire, entreprise ou association bien différentes de la vôtre, et ce domaine d’activité pourrait vous porter préjudice … Faites une recherche sur internet pour éviter les faux pas.

Créer un site internet …Le budget d’un site internet n’est pas neutre

Celui-ci n’est pas neutre… Qu’il soit réalisé en interne par un de vos collaborateurs, qui a le temps… car réaliser un site internet ne se fait pas en une journée, par une agence web ou un freelance le coût n’est pas le même… et l’achat du nom de domaine et de l’hébergement web non plus !
Attention à certains outils plus faciles techniquement pour réaliser votre site, qui une fois la 1ere année passée, ont des frais d’hébergement bien plus élevés que leurs concurrents…

Le cahier des charges, la base de votre site internet professionnel

Que voulez-vous avoir sur votre site ? Faites un cahier des charges et nommez un ou deux référents. Une fois que vous aurez décidé de ce que vous voulez faire figurer, les référents suivront la réalisation et seront le relais entre la personne qui réalisera le site et votre entité. Il n’y a rien de pire qu’un projet qui traine et ou personne ne sait ce qu’il se passe.

  • L’ambiance du site :  Vous avez déjà votre logo mais quel style de site aimeriez-vous ? Un site pétillant, sobre, quels sont vos couleurs ? Votre site web sera votre vitrine. Il doit donc représenter votre style. Avez-vous réfléchi à votre identité visuelle ?
  • La gestion de contenu de votre site : L’arborescence doit être claire pour vous. Combien de pages, d’articles… ?
    Décrivez précisément ce que vous voulez. Vous pouvez même préparer les textes qui seront portés par le site internet et les mentionner dans le cahier des charges. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez faire appel soit à la personne qui réalise le site, soit à des personnes dont c’est le métier (copywriter, brand content…). N’oubliez pas de mentionner les fonctionnalités obligatoires comme le formulaire de contact, les liens vers des pages une boutique de partenaires par exemple.

Le référencement :

Qu’il soit naturel* (SEO) ou payant** (SEA) il est important de ne pas oublier le référencement dans les moteurs de recherche. Le référencement naturel est long, mais bien plus « payant » sur le long terme que les publicités qui vous donnent de la visibilité sur le moment, mais retombe une fois la publicité passée.

Le SEO ou référencement naturel *: via vos publications sur les réseaux sociaux, vos articles de blog…
Le SEA ou référencement payant **: via des publicités Facebook, google, Instagram …
La fiche d’établissement Google : Elle est gratuite, et vous assure d’être reconnu un minimum par Google.
Pour cela, rien de plus simple : allez sur google et tapez « fiche d’établissement Google » (anciennement Google my Business) et laissez-vous guider…

Les partenariats :

Vous avez des partenaires qui ont aussi un site internet ? Pourquoi ne pas échanger vos logos et les afficher les uns les autres via un lien vers leurs site…

Les mentions obligatoires :

  • Les mentions légales
  • La gestion des cookies

A cela vous pouvez ajouter toutes les mentions ou notices que vous jugerez utiles (cotisations, règlements intérieur, chartes diverses…).
Demandez un site « responsive design », c’est à dire qui s’adapte autant aux portables, qu’aux tablettes ou ordinateurs de bureau.

Et pour finir un dernier conseil qui n’engage que moi…
Pensez léger !
Fuyez les sites web qui clignotent de partout, avec des animations dans tous les sens.
Pensez simple, efficace et intuitif !
Le temps de chargement de votre site vous en remerciera, vos utilisateurs et votre référencement aussi !


Ces articles pourraient vous intéresser

Retour en haut